NOTRE VISION DES RENCONTRES CIVILIENNES

Une fois encore, et sans doute mois après mois de manière de plus en plus aiguë, nous voici chacun et chacune confrontés à la « question sociale ». Plus moyen de l’évacuer. Plus moyen de « dormir », de faire comme si elle n’existait pas.


Nous sentons bien que nombre de choses ne pourront plus « fonctionner » comme avant. Certains retours en arrière seront impossibles.


Quelles formes allons-nous bien pouvoir donner ensemble à notre vie en commun ? Quelles formes sociales acceptables, viables pour tous et toutes, non pas pour toute l’éternité, mais au moins pour les temps proches à venir, pour les prochains mois et même années ?


Ci et là, des idées nouvelles ou anciennes sont exprimées et fusent de toutes parts et dans toutes les directions, et proviennent de personnes issues de toutes origines culturelles, sociales et économiques. Elles sont évidemment convaincues du bien fondé de leurs propositions.


Si vous pensez que la situation et l’évolution actuelles nous invitent individuellement, chacun et chacune, non seulement à nous mettre en une bien plus grande activité dans notre pensée, mais aussi à prendre plus de responsabilités pour élaborer les formes que nous voulons donner à notre vie en commun… ce qui signifie qu’il faudra aller au-delà de la répétition de tout ce que nous avons connu par le passé…

alors il va falloir les chercher, les concevoir, co-élaborer ensemble et les mettre sur pieds nous-mêmes ces nouvelles formes !


Si vous êtes déjà engagés dans une telle démarche, vous aussi vous êtes en train de devenir des civiliens et civiliennes… le saviez-vous ?


Quand il est écrit « les mettre sur pieds nous-mêmes ces nouvelles formes », cela signifie nous tous et toutes en tant que « société civile », entendue comme une vaste communauté qui nait à la fois de l’activité créatrice individuelle ET de la recherche commune, de la coopération entre tous les « civiliens ». Ce n’est pas une sinécure, certes, mais existe-t-il une autre voie ?


Deux civiliens ont décidé de se jeter à l’eau. Ils vont se réunir régulièrement en webinaire. Ils sont décidés à chercher, creuser, et même à trouver (!) en direct et publiquement des pistes « civiliennes » pour contribuer à assainir la situation sociale, à construire un avenir sociétal sur des bases qu’ils espèrent plus saines, sans répéter continuellement les mêmes recettes du passé, et sans vivre dans l’illusion d’une solution parfaite valable pour toujours.


Vous voici déjà prévenus : certaines pistes pourraient s’avérer décoiffantes….


Pour ces deux civiliens, qui vont s’exercer à cette dynamique en direct et publiquement, reconnaissons qu’il s’agit d’une activité assez risquée, qui s’apparente un peu à pratiquer de la haute voltige.


Mais ils ne seront pas seuls : vous pourrez envoyer des messages par chat à certains moments clé pendant "l’émission" ; et puis de temps à autres des intervenant(e)s seront invités au webinaire, notamment pour confronter les pistes émergentes à leur expérience et leur point de vue.

Avertissement important :

Si vous souhaitez faire connaître le site du "Temps des civiliens" par email (par exemple), ne mentionnez
JAMAIS www.civiliens.net ou @civiliens.net,

mais bien www.civiliens.info ou @civiliens.info dans votre email, sinon celui-ci ne parviendra en principe PAS à son destinataire !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, de nombreux serveurs bloquent tout message comportant civiliens.net