Quatrième rencontre civilienne

Archive vidéo

Dimanche 20 septembre à 20:45 – 22:15
(heure de Paris)

 

AUX LIMITES DE NOS DEMOCRATIES

Le Covid 19 va-t-il nous pousser vers une fracture démocratique ?

Si oui, comment aborder une telle question au niveau d’un pays ?

 

Animation : Michel Laloux et Stéphane Lejoly

DE QUOI PARLERONS-NOUS ?

 

Nous avions prévu de parler d’une nouvelle approche de l’économie. Mais l’actualité de cette rentrée nous conduit à donner la priorité à un thème qui nous semble très important et urgent.

La façon dont la crise du Covid 19 est abordée par les gouvernements pose des questions qui vont devenir de plus en plus incontournables, en France tout particulièrement.

Ce virus ne s’attaque pas seulement au corps humain, mais également au corps social dont il révèle les faiblesses. Par le jeu des majorités, nos « démocraties » permettent qu’une partie de la population impose des choix à l’autre partie. Dans certains domaines, on peut le comprendre et c’est même une façon commode de trancher certains choix. Mais lorsque l’intégrité physique de la personne est concernée, peut-on procéder de la même façon ? Avec le port du masque et la vaccination contre le virus nous atteignons un stade où une telle question devient prioritaire. Son urgence est renforcée par le fait que, de façon concomitante, la technologie 5G est perçue par un nombre important de personnes, comme risquant d’atteindre cette intégrité physique de chacun.

Au cours de cette quatrième Rencontre Civilienne, nous tenterons de poser des bases objectives permettant d’aborder cette problématique qui concerne tout citoyen, indépendamment du choix qu’il est amené à faire sur le plan de sa santé. Nous verrons que la difficulté systémique générée par la conception habituelle de la démocratie va nous entraîner dans une crise d’un nouveau type et dont on pressent l’étendue. Il apparaitra que la nécessité de revisiter le rôle exécutif de l’État dans la plupart des domaines (voir la 2ème Rencontre Civilienne) est plus qu’urgente.

La complexité du défi que nos sociétés vont avoir à relever ne peut se résoudre par une décision venue d’en haut ou par un texte de loi. Nous aurons besoin d’une démarche évolutive qui passera par des expérimentations et des ajustements progressifs. D’où la nécessité de mettre en place le droit à l’expérimentation sociétale qui a été au centre de notre 3ème Rencontre Civilienne.

Voulez-vous nous donner votre avis au sujet de cette rencontre?

S'ABONNER ?

Voulez-vous être tenus informés des prochaines rencontres civiliennes par email? Alors communiquez votre email via le formulaire d'abonnement ci-dessous.

Souhaitez-vous aussi poster des commentaires, participer au forum, etc. ?

Alors allez un pas plus loin et ouvrez un compte sur ce site.

Plus d'infos ici au sujet de l'ouverture d'un compte.

Penser le jour d'après, trouver des solutions aux enjeux sociaux et sociétaux, guérir l'organisme social. Mieux comprendre aussi la triarticulation sociale (ou tri-partition sociale)